Qui suis-je ?

Je suis né dans une famille modeste et ai fait mes études à Tours ,puis à Cholet dans la Mode et le Vêtement .Je suis devenue Patronnière-modéliste dans l'habillement et j'ai travaillé pendant une petite dizaine d'années dans les bureaux d'études de création .J'aimais mon job.

 

Puis je me suis mariée avec un charmant choletais ,David, et nous sommes revenus habiter en Touraine .

Là nous avons eu notre fille Shannon et j'ai alors décidé d'arrêter de travailler pour l'élever et pouvoir profiter de son enfance ,à la maison .C'était super ! 

 

Lorsqu'elle a eu 2 ans et demi et qu'elle a commencé à aller à l'école ,j'ai souhaité reprendre un petit travail ,mais voilà quoi faire ?

Par ici ,pas de bureau d'études de la mode .Oh j'ai bien travaillé à faire quelques retouches pour des magasins de vêtements ,mais franchement ça ne me bottait pas plus que ça !!!

 

Et puis la santé s'est mis à me jouer des tours et j'avais de plus en plus de douleurs et de plus en plus de fatigue et d'épuisement .On m'a finalement diagnostiqué avec la fibromyalgie en 2003.Qu'est ce que j'allais pouvoir trouver comme job dans mon état maintenant ?

 

Et puis je ne sais plus du tout comment j'ai trouvé ce job ,peut être une annonce ,je ne m'en souviens plus du tout ,mais j'ai postulé en tout cas .Je suis devenu Vendeuse indépendante ,pour une petite société française de cosmétiques et produits pour la maison .C'est ainsi que je suis rentrée dans le marketing de réseau .

 

Tout de suite ,cela m'a beaucoup plu .J'organisais des réunions chez les clientes plusieurs fois par mois ,en général 1 fois  par semaine lorsque je le pouvais.J'aimais beaucoup leurs produits .

Et à l'époque je me faisais déjà un petit salaire complémentaire de 300 à 400 euros ,ce qui était très bien et nous mettait bien du beurre dans les épinards ,mon mari ayant un travail d'usine ,payé au ras des paquerettes .

 

Je commençai à avoir une bonne clientèle ,lorsque l'idée nous a pris de déménager dans une autre région ,enfin bref ,c'est comme ça la vie !

Donc j'ai cédé ma clientèle à une autre collègue ,qui elle était bien heureuse ...

 

Dans l'autre petite ville ou nous étions ,j'ai ouvert une boutique de couture et création ,mais patratas ,ça n'a pas marché ...Aujourd'hui , pour vivre de l'artisanat c'est  quasiment impossible. 

 

Puis nous avons déménagé à l'étranger ,en Irlande ,pendant 5 ans .Nous avons adoré ce pays ,avec des gens sympas et hospitaliers ,ouverts et pas compliqués du tout .

Là bas ,mon mari a travaillé comme laveur de vitres et moi j'ai  réessayé de faire de l'artisanat et de le vendre (comme quoi dans la vie on comprend pas toujours bien les leçons ,hein ??? ) ,mais j'étais trop fatiguée pour aller sur les marchés  , et puis j'ai fait très peu de ventes .A l'époque je créais des chapeaux et je faisais des objets de décorations ,miroirs et meubles peints ,mais voilà le problème est toujours le même ,c'est bien beau de faire des choses  ,encore faut il les vendre !!!

 

Et puis voilà , nous revoilà de retour en France en 2011 ...

Qu'allions nous faire pour vivre ? ou survivre ?

 

En 2012 ,j'ai rencontré une dame ,Martine ,qui m'a proposé de rentrer chez LR et j'ai accepté de retravailler en marketing de réseau .Mais mon papa est décédé cette année là ,alors ça a été très difficile à gérer tout ça ....et je n'ai pas beaucoup travaillé cette année là ,ni l'année d'après .

 

Mais même si je n'ai pas beaucoup travaillé ,j'ai appris à connaitre les excellents produits LR et surtout les compléments alimentaires à l'Aloevera et tous les autres .Cela m'a permis de tenir le coup à travers les hauts et les bas de la santé .

 

Mon mari a toujours eu du travail ,soit à l'usine ,soit en nettoyage pour différentes sociétés .Ca ce n'était pas le problème , mais vivre à 3 avec un petit salaire et une adolescente à éléver ,wouaahhh il faut pouvoir y arriver !

 

Et puis la santé à recommencer à se détériorer , j'étais de plus en plus mal , j'étais quasiment incapable de travailler ,mais aucune reconnaissance par la sécurité sociale pour mon affection, rien de rien , aucune aide , quelle qu'elle soit , aucune pension maladie , invalidité .

 

En 2017 , j'ai finalement été diagnostiquée avec la maladie de Lyme , une maladie infectieuse ,qui atteint tous les organes et détruit le système immunitaire. J'ai commencé à marcher avec une canne , même encore parfois aujourd'hui  .

 

Alors cette année ,coûte que coûte , j'ai décidé de reprendre mon activité à domicile .

J'ai recommencé des soins visages à l'aloevera chez des clientes ,j'ai fait de la pub sur les réseaux sociaux (c'est sans doute grâce à eux que vous me lisez aujourd'hui ) et j'organise mon temps en fonction de ma santé , du mieux que je le peux .

 

Il faut dire que retravailler un peu et gagner de l'argent pour nourrir sa famille ,cela fait du bien au moral ,non ?

 

Après plusieurs années dans le marketing de réseau ,je dois bien avouer que c'est un très beau métier !!!

Il permet de concilier vie professionnelle et vie de famille , d'avoir une qualié de vie bien supérieure à celle de beaucoup de nos contemporains qui courent toujours et ne profitent pas vraiment de leur conjoint et de leurs enfants.

 

C'est un métier de contact et si vous aimez les produits que vous vendez et que vous êtes convaincus de leur qualité et leur efficacité ,c'est un métier top du top !

Vous faites du bien aux gens avec de bons produits ,alors qu'est ce qu'il y a de mieux ?

 

Et si ,au contraire de moi ,vous êtes en bonne santé et que vous pouvez vous y consacrer beaucoup plus ,vous vous éclaterez , c'est sûr !Et vous vous ferez un  bon salaire ,en créant votre réseau .Beaucoup l'ont fait et continuent de le faire ,pour leur bonheur et leur équilibre .

 

Je souhaiterai que beaucoup plus de femmes (et d'hommes aussi ) fassent ce travail plutôt que de passer leur temps à courir entre travail , école , nourrice ..etc .C'en en train de changer ,mais pas très vite en France !

 

Voilà  les présentations , merci de m'avoir lu et à très bientot ,bien amicalement ,Cécile

 

 

 

 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0